Star Tours

L'attraction est présente en France et fonctionne actuellement, elle était aussi présente à Disneyland, Disney's Hollywood Studios, Tokyo Disneyland mais fut fermée afin d'être remplacée par une nouvelle version.

L'attraction est un simulateur de vol se passant dans le monde de Star Wars, conçu par la "Walt Disney Imagineering" et de "Lucasfilm" sous la direction de George Lucas. Elle fut la première attraction à utiliser un monde imaginaire n'étant pas une production Disney. La première attraction fut ouverte le 9 janvier 1987 et est considérée par les fans comme la meilleure des attractions incluant un simulateur.

Concept et histoire:

L'attraction fut annoncée comme "l'Ultime aventure de Star Wars !", l'agence de voyages "Star Tours" emmène les visiteurs dans le rôle de touristes de l'espace sur la route d'Endor.

Lorsque les visiteurs sont dans la file d'attente tout est fait pour qu'ils se sentent dans la zone d'embarquement d'un terminal spatial. Plusieurs audio-animatronics parlant entre eux sont présents dont C-3PO et R2-D2, une réplique taille réelle du "Star Speeder 3000" qui est le vaisseau dans lequel les visiteurs embarqueront.

Selon les parcs, une scène propose de pouvoir voir des droïdes travaillant dans des zones techniques du terminal spatial. Des droïdes mécontents de leurs conditions de travail veulent faire grève.

Les visiteurs sont ensuite dirigés vers l'un des "Star Speeder 3000". Une fois installé dans le vaisseau, un droïde de type RX-24, surnommé Rex accueille les passagers sur un écran situé à droite dans le vaisseau. Un panneau s'ouvre ensuite à l'avant et fait apparaître le cockpit ainsi que Rex présent à gauche. Les visiteurs peuvent voir à travers la vitre située face a un couloir de la station spatiale. Rex dit alors qu'il est stressé car cela est son premier voyage.

Le démarrage du vaisseau se passe bien jusqu'à ce que Rex prenne par erreur le mauvais couloir. Le vaisseau tombe alors dans les zones de maitenance située en contrebas. Le pilote parvient à éviter une catastrophe en sortant le véhicule dans l'espace.

Une fois le décollage assez violent fini et après un saut dans l'hyperespace, les aventures ne sont pas terminées. Le pilote Rex désactive l'hyperespace trop tard, au lieu de rejoindre la base d'Endor, le vaisseau se retrouve dans un champ de comètes, des petites ont heurté le vaisseau. Une fois sorti avec difficulté, Rex emmène les visiteurs dans le dédale des cavités d'un planétoïde, à un endroit se trouve une paroi de glace fine que le vaisseau brise afin de sortie du labyrinthe.

Plus loin un "Destroyer stellaire" se trouve dans les parages d'une zone peu sûre, ce vaisseau lance un rayon tracteur afin d'attirer le vaisseau des visiteurs à lui. Les voyageurs arrivent à échapper au "Destroyer stellaire" grâce à un vaisseau "X-wing" de la rébellion.

Le pilote Rex décide alors de réaliser un de ses rêves, participer à l'assaut de le rébellion contre "l'Etoile Noir". Il utilise les lasers du "StarSpeeder" afin de détruire les "Chasseurs Tie" ( petit vaisseau de combat ) alors qu'un vaisseau rebelle détruit "l'Etoile Noir".

Une fois l'explosion fini, le vaisseau repart grâce à un "saut hyperspatial" en direction de la base de départ. Une fois arriver le "StarSpeeder" frôle la catastrophe, une collision avec un transport de fioul à l'angle d'un couloir. Rex dit alors aux visiteurs qu'il souhaite les revoir bientôt afin de faire un nouveau périple.

Technique:

Afin de donner l'impression de mouvement aux visiteurs, le simulateur est monté sur six vérins disposés en "hexapode" ( voir image ci-dessous), ces vérins inclinent la salle selon les trois axes principaux ( X, Y, Z). La configuration avec les six vérins est celle utilisée dans certains simulateurs de vol. Certains simulateurs n'utilisent que quatre vérins mais les effets d'inclinaison se font moins ressentir.

star-tours.jpg

Lorsque la "Walt Disney Imagineering" modifia les simulateurs achetés à l'armée américaine, George Lucas ainsi que son équipe ont pendant ce temps-là travaillé sur le film, avec une vue à la première personne. Lorsqu'un simulateur fut fini ainsi que le film, un programmeur fut installé dans le "StarSpeeder 3000" et grâce à un joystick synchronisa manuellement le mouvement du vaisseau par rapport au film.

Historique:

L'attraction fut d'abord proposée comme une attraction basée sur le film "Le Trou noir" réalisé par Gary Nelson en 1979, mais la proposition n'obtint pas le succès escompté. L'attraction aurait dû être alors un simulateur interactif où les visiteurs auraient eu la possibilité de choisir le chemin du vaisseau. Le coût estimé du projet ( 50 millions $ ) mis un terme à l'attraction, augmenté par l'impopularité du film.

Lorsque Disney concrétisa son projet de "Captain EO" avec George Lucas, ils discutèrent de l'idée du simulateur de vol dans l'univers de Star Wars. George Lucas approuva alors cette idée.

Une fois cet accord passé, la "Walt Disney Imagineering" acheta alors à l'armée américaine 4 simulateurs et les modifia.

Le 9 janvier 1987 à Disneyland l'attraction ouvrit ses portes, pour un budget total de 32 millions de $. L'attraction est depuis présente dans presque tous les domaines Disney.

Le film:

Titre: Star Tours / Star Rides
Producteur: Tom Fitzgerald
Producteur exécutif: George Lucas
Durée: 3 min

Distribution:
R2-D2: Kenny Baker
C-3PO: Anthony Daniels
Chewbacca: Peter Mayhew
Rex: Paul Reubens ( voix française: Luq Hamet )

Les attractions

Disneyland

L'attraction était située juste à l'entrée de "Tomorrowland" sur la droite. L'attraction a gardé la file d'attente de l'attraction qu'elle remplaçait mais le reste du bâtiment fut vidé afin d'accueillir les quatre simulateurs. L'attraction fut rempalcer le 3 juin 2011 par le "Star Tours: the Adventures Continue".

Ouverture: 9 janvier 1987
Fermeture: 27 juillet 2010
Simulateurs: 4
Durée: 4 min 30
Partenaire: "M&Ms" de 1987 à 1998 et "Energizer" de 1998 à maintenant
Attraction suivante: "Star Tours: The Adventures Continue"

Disney's Hollywood Studios

L'attraction fut construite dans la toute première extension du parc, huit mois après son ouverture. Un décor fut installé à l'extérieur de l'attraction comme le veut la tradition Disney. Un "Ewok Village" a été reconstruit selon la forêt des "Ewoks" sur la "Lune forestière d'Endor" et ouvert le 24 août 1989. Un "TB-TT" éait situé devant l'entrée au milieu des troncs d'arbres d'un village "Ewok". Plus loin avant l'entrée se trouvait un "X-Wing". En 2001 la boutique située à l'entrée est devenue la maison de "Tatooine".

Ouverture: 15 décembre 1989
Fermeture: 8 septembre 2010
Simulateurs: 6
Partenaire: Energizer
Durée: 4 min 30
Attraction suivante: "Star Tours: The Adventures Continue" depuis le 20 mai 2011

Tokyo Disneyland

L'attraction se situe dans l'un des quatre grands pavillons dignes des bureaux construits dans les années 1980 - 1990 au Japon se trouvant en bordure du parc son toit est incliné. Le bâtiment est relié à celui d'en face grâce à un pont avec une verrière. Dans les couleurs grises métallisés et noirs brillants, des tuyaux ainsi que des verrières furent ajoutés afin de donner au bâtiment un aspect futuriste.

La version du Japon propose le même voyage que les autres parcs, mais la file d'attente est plus évoluée. En supplément du hall "Star Port" où se trouvent C-3PO et R2-D2, la "Salle des Droïdes" avec G2-9T, une troisième salle est présente, dedans se trouve plusieurs "StarSpeeder" en réparation, d'autres Droïdes ainsi que des Extra-Terrestres de Star Wars. A la sortie de l'attraction un accès permet de passer sur un passage surélevé au-dessus de "Tomorrowland", dans ce passage se trouve un Extra-Terrestre positionné devant des écrans de contrôle, habillé de la tenue du personnel de "Star Tours", remerciant les visiteurs d'avoir voyagé avec eux.

Ouverture: 12 juillet 1989
Fermeture: 2 avril 2012
Simulateur: 6
Durée: 4 min 30
Partenaire: Coca-Cola Company Japan

Disneyland Paris

L'attraction est placée au fond de "Discoveryland" après la station du "Disneyland Railroad". Un "X-wing" semble s'envoler à côté de l'entrée de la file d'attente, et une boutique en forme de station orbitale est située à droite de l'entrée.

A la sortie de l'attraction se trouve une salle de jeux vidéo.

De 1992 à 1993, rien n'était présent à la sortie de l'attraction par "Rox-N" ( prononcer Roxanne ) qui est une hôtesse robotique.

De 1993 à 2005, la sortie accueillait un "Post-show" nommée "Astroport Services Interstellaires" sponsorisé par IBM. Dans cette salle était présent des activités ainsi que des jeux qui ont été conçus pour le parc tel que:
- Star Course: ce jeux utilisait l'écran géant situé sur le mur et permettait de jouer à plusieurs, son principe était de piloter des vaisseaux et d'éviter les astéroïdes.

- Photomorph: cette activité permettait de se prendre en photo et de la déformer grâce à un écran tactile.

- Rox-N: grâce à un panneau de commande présent près de son socle il était possible d'interagir avec elle.

Depuis le retrait d'IBM en 2005, l'Astropot ferma ses portes et ne rouvrit pas. Les activités ont toutes été supprimées et remplacées par les jeux d'arcade présents actuellement. SeulRox-N, l'enseigne "Astroport Services Interstellaires", l'écran de "Star Course" ainsi que le tapis à bagages sont les traces de l'ancien post-show.

Ouverture: 12 avril 1992
Simulateurs: 6
Partenaire: IBM de 1992 à 2005 et depuis 2005 aucun
Durée: 4 min 30
Voix de Rex: Luq Hamet

Divers:

- Lorsque l'attraction apparut dans Disneyland en 1987 elle remplaça "Adventure Thru Inner Space".

- Depuis 2011, une nouvelle version de "Star Tours" a été ouverte dans les parcs américains, "Star Tours: The Adventures Continue".

- Disney a breveté tous les systèmes d'embarquement et débarquement simplifié des passagers. Ce système permet d'escamoter au-dessus du volume permettant le mouvement du simulateur les passerelles.

- L'attraction ouverte à Disneyland coûta dix fois plus que la construction du parc.

- La cérémoie d'ouverture de 1987 accueillit de nombreux fans étant déguisé comme leurs personnages favoris de la saga Star Wars.

- Deux attractions utilisent la même technique que le simulateur:

  • Body Wars à EPCOT
  • StormRider à Tokyo DisneySea qui est une amélioration de la technique utilisée.
- Lorsque les visiteurs attendent devant les portes d'embarquement, ils peuvent, sur les écrans situés justes au-dessus des portes, voir les personnages de "Star Wars" embarquant à bord du vaisseau et faisant voir les consignes de sécurité. Ils peuvent aussi observer une mise en scène humoristique faisant voir comment le simulateur fonctionne pendant le spectacle.
 
- Les attractions ne changent pas quel que soit le parc, le film projeté est toujours le même. Mais le décor autour de l'attraction change énormément.
 
- Dans l'attraction de Disneyland, deux droïdes était présent dans la file d'attente, ces droïdes provenaient d'une autre attraction et étaient à l'origine des oies.
 
- Le distributeur de FastPass de l'attraction de Disneyland Paris est inspiré du design de la barge de "Jabba le Hutt".
 
Star Tours II
 
"Star Tours II" est un projet de Disney datant d'avant la décision de George Lucas de faire une nouvelle trilogie Star Wars. Son principe était de renouveler l'attraction. La nouvelle trilogie permet d'ajouter de nouveaux mondes, personnages, véhicules et décors.
 
Le 12 septembre 2009, Jay Rasulo ( président-directeur général de la division "Walt Disney Parks and Resorts" ) a annoncé l'ouverture de "Star Tours II" en 2011, à "Disneyland" en Californie ainsi qu'à "Disney's Hollywood Studios" en Floride. 
 
Le 13 août 2010, Disney a publié une vidéo de "Star Tours II" sur son blog officiel ainsi que dans les files d'attente des attractions américaines.
 
Le 19 janvier 2011, l'ouverture de "Star Tours II" est annoncée pour le 20 mai 2011 aux "Disney's Hollywood Studios".
 
Le 28 février 2011, la date du 20 mai 2011 est confirmée pour le parc de Floride et annone que la date d'ouverture pour "Disneyland" est le 3 juin et que l'attraction développée depuis 2005 est renommée "Star Tours: The Adventures Continue".
 
Le 16 novembre 2011, la fermeture de "Star Tours" à Tokyo Disneyland est annoncée pour le 2 avril 2012 et l'ouverture de "Star Tours II" pour le printemps 2013.
Quelle est votre attraction préférée de Discoveryland ?
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site