Disney Dreams !

"Disney Dreams !" est un spectacle nocturne se déroulant sur le château de "La Belle au Bois Dormant" à Disneyland Paris tous les soirs depuis le 1er avril 2012.

disney-dreams.jpg

Ce spectacle a été conçu par Steve Davison, il utilise de haute technologie:

- Effets pyrotechniques
- Fontaines
- Ecrans d'eau
- Vidéo mapping ( projections d'image sur des structures en relief )

La musique du show fut composée et arrangée par Joel McNeely et jouée par l'orchestre symphonique de Londres. Elle fut enregistrée dans les studios Abbey Road à Londres où plusieurs groupes ont enregistré tels que "Les Beatles", "Radiohead". Pour l'enregistrement, l'orchestre était composé de 100 musiciens ainsi qu'un choeur de 34 personnes ( 24 adultes, 10 enfants ).

Le spectacle fut récompensé en 2012 par "l'International Association of Amusement Parks and Attractions" d'un "Brass Ring Award".

En mars 2013 le spectacle fut modifié pour la prolongation du 20e anniversaire du parc. Deux scènes furent rajoutées.

Le 6 juillet 2013 des oreilles lumineuses en forme d'oreille de Mickey nommée "Disney Light'Ears" furent disponible. Les oreilles fonctionnent de manière autonome pendant la journée et en dehors du parc Disneyland. Elles deviennent synchrones avec "Disney Dreams !" lors du spectacle.

Spectacle actuel:

Le spectacle raconte les péripéties de Peter Pan qui a perdu son ombre et qui veut la retrouver, il traverse les histoires intemporelles de Disney. Le spectacle se divise en 5 scènes:

Scène 1: Introduction

Les spectateurs sous un ciel étoilé retrouvent Peter Pan sur leur gauche et Wendy sur leur droite tous deux sur un écran d'eau. Sous la magie de la deuxième étoile l'ombre de Peter Pan décide de s'échapper et s'évade en répandant au passage de la poussière d'étoile.

Scène 2: L'ombre s'amuse

L'ombre de Peter Pan traverse plusieurs dessins animés:
- Aladdin
- La Belle et la Bête
- Ratatouille

Scène 3: Libre de rêver

Plusieurs scènes de films d'animations se succèdent:
- Le Roi Lion ( remplaçant "Mary Poppins" )
- Raiponce
- Rebelle ( remplaçant "Le Livre de la Jungle" )
- Le Bossu de Notre-Dame

Scène 4: L'ombre se bat

L'ombre de Peter Pan est capturée par le Capitaine Crochet et est accompagnée de méchants Disney tel que "Ursula", "Maléfique" et "Facilier". Le Capitaine Crochet tente de vaincre Peter Pan mais Peter réussit à sauver son ombre et se débarrasse du Capitaine Crochet avec l'aide de la Fée Clochette.

Scène 5: Final

Peter Pan ayant retrouvé son ombre, laisse ses rêves l'emmener partout.

Musique:

La musique du spectacle est composée de plusieurs extraits de chansons Disney, voici la liste dans l'ordre d'utilisation dans le spectacle actuel:

- Peter Pan

  • "You Can Fly" / "Tu t'envoles"
  • "Never Smile at a Crocodile"
  • "A Pirate's Life"
  • "The Second Star to the Right"

- La Belle et la Bête

  • "C'est la fête"
  • "Cancan"
- Ratatouille: "Le Festin"
 
- Aladdin: "Friend Like Me"
 
- Le Bossu de Notre Dame: "Rien qu'un jour"
 
- Le Roi Lion
 
  • "Circle of Life"
  • "I Just Can't Wait to be King"
  • "Hakuna Matata"
- Rebelle: "Touch the Sky"
 
- Raiponce: "I See the Light"
 
- La Princesse et la Grenouille: "Friends on the Other Side"
 
- Reprise:
 
  • "You Can Fly !"
  • "The Second Star to the Right"
Disney Dreams en chiffres:
 
- 150 Kg de partitions
 
- Une fois l'enregistrement terminé, un processus de réglages se déroulant la nuit dans le parc à eu lieu, cela a représenté 500 heure de programmation.
 
- 6 semaines de programmation, c'est le temps qu'il a fallu une fois tous les éléments finit pour que tout s'assemble et que "Disney Dreams !" existe.
 
- 70, c'est le nombre de kilomètres de fibre optique pour assurer la connexion de tout les éléments techniques à la régie.
 
- 4 personnes sont nécessaires lors du spectacle, un régisseur, un technicien pour la partie sonore, un technicien pour la partie vidéo, et un technicien pour les effets spéciaux ( Feu artifice, fontaines, seconde étoile, flammes ).
 
- 600 fusées sont tirées tous les soirs lors du spectacle.
 
Dispositif technique:
 
En même temps que la création du spectacle il a fallu 7 mois à d'autres équipes pour installer la partie technique du spectacle en faisant en sorte de ne pas interrompre le fonctionnement du parc.
 
Les installations techniques du spectacle comprennent:
 
- 16 projecteurs
 
- Un système de brume fonctionnant avec 9 compresseurs est présent mais ne fonctionne pas si la température est inférieure à 3°C, son utilisation est donc limitée en hiver.
 
- 43 fontaines dont 37 fixes. Les fontaines fixes propulsent l'eau jusqu'à 40 mètres de haut. Toutes les fontaines sont équipées d'un anneau comportant des LED très puissante permettant de colorer l'eau. Toutes les fontaines sont installées dans les 1000m² de surface disponible dans les douves du château où la profondeur ne va pas au-delà de 1 mètre. Pour ne pas avoir besoin de rajouter d'eau après chaque spectacle un système de circuit fermé permettant l'alimentation en eau des douves qui été déjà installée fut utiliser. Grâce à la disposition précise et l'ajout du système de récupération d'eau, quasiment toute l'intégralité de l'eau retombe dans les douves.
 
- 2 écrans d'eau de 29m x 10m où l'image est projetée depuis des projecteurs situés derrière l'écran d'eau mais aussi depuis les projecteurs principaux. Ecran d'eau
 
- 15 lances flammes produisant des flammes de 8 à 15m de haut sont positionnées sur le château et autour. Lorsqu'ils furent installés sur le château qui venait alors d'être refait, des craintes sur les dégâts que pouvait faire le feu sont nés. Des tests ont donc eut lieu sur des échantillons des matériaux utilisés sur le château. Ces tests ont été effectués avec des simulations de vents forts, mais afin de ne pas prendre de risque, chaque lance-flammes est gérer indépendamment selon la météo.
 
- 4 lasers positionner à différent endroit ( autour du château, dans la seconde étoile du château et un sur les toits de "Main Street USA" ). Lors de la programmation des lasers, de grandes précautions ont été prise car de nombreux couloirs aériens sont situés autour et au-dessus du parc, il ne fallait pas gêner les avions.
 
- La seconde étoile située tout en haut du château fut remplacé pour des raisons pratiques et de sécurité car il devait être mobile, une version en plexiglas fut donc réalisée.
 
- Les feux d'artifices tirés durant le spectacle sont des feux utilisés lors des concerts en salle cela évite donc toute dégradation.
 
Divers:
 
- Pour la seconde version du spectacle un nouvel enregistrement a eu lieu pour les scènes de "Rebelle" et du "Roi Lion", Joel McNeely a pour cela fait appel aux talents de la version britannique de la comédie musicale "The Lion King".
 
- Lors du spectacle toutes les retombées des feux d'artifice se font dans la cour du château, pour des raisons de sécurité et pour pouvoir aussi rouvrir le fond de "Fantasyland" après le spectacle si besoin.
 
- Un nouvel éclairage LED fut mis en place sur le nouveau vitrail de la flèche et sur le vitrail de la porte pour les harmoniser.
 
- Des travaux de thématisassions ont dû être effectué afin de dissimuler les éléments techniques du spectacle, des nouveaux éléments de décors dans les douves pour dissimuler les écrans d'eau ont été ajouté, des caissons pour recouvrir les projecteurs et des bras télescopiques pour camoufler les lance-flammes pendant la journée.
 
- La régie du spectacle se situe sur la place du château ( Central Plaza ) elle fut construite en deux mois et demi. Elle se situe dans une toute petite maison.

Vidéo du spectacle:
 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site