Studio 1

Le "Studio 1" révèle le talent des décorateurs de cinéma, les visiteurs peuvent découvrir la magie des décors du cinéma mais aussi leur secret en allant en coulisse, cela permet de comprendre comment les décors sont fabriqués.

"Studio 1" a été inspiré des studios de l'avenue Hyperion de Los Angeles. Cette avenue servait à Walt Disney pour produire les courts métrages de Mickey ainsi que son premier grand dessin animé "Blanche-Neige et les Sept Nains".

studio-1.jpg( Ci-dessus montage de Studio 1 )

Studio 1 période de Noël 2013-2014( Ci-dessus montage de Studio 1 à la période de Noël 2013-2014 )

 

 

Dans ce bâtiment les décors sont divisés en deux séries de façades, chaque façade est composée de six immeubles. Les visiteurs peuvent avoir différentes activités:

Prendre une pause déjeunée:

Dans le fast-food "Restaurant Coulisse" possédant 670 places réparties en trois parties avec un étage permettant d'avoir une vue aérienne du bâtiment ainsi que de l'ensemble des décors.

Les façades du fast-food sont des versions stylisées de restaurants et night-clubs qui auraient ou ont existé au 20e siècle:

- "The Brown Derby" qui est un célèbre restaurant hollywoodien en forme de chapeau melon. Les stars venaient s'y détendre et s'y rencontrer. Des caricatures de vedettes sont exposées dans le restaurant, ce sont de fidèles reproductions des originaux exposés dans ce restaurant, des personnalités tel que Ronald Reagan ( acteur et président des Etats-Unis ), Mickey Rooney ( acteur dans de nombreux films tel que "Peter et Elliott le dragon" en 1977 ), Omar Sharif ( acteur ), Cary Grant ( acteur ) ainsi que de nombreuses autres stars.

- "The Liki Tiki" qui est un bar tropical typique des années 60 possédant un toit de feuilles de palmier étant tressé.

- "Schwab's" qui est un célèbre drugstore ( grand magasins ) qui a été connu dans les années 40. Il fut le lieu de rencontre de beaucoup de scénariste et comédien débutant. Léon Schwab le propriétaire du club avait dit que c'était chez lui que Lana Turner ( actrice ) avait été découverte, un mensonge qui créa la légende de "Schwab's".

- "The Hep Cat Club", elle rend hommage à l'ère du jazz et des crooners légendaires du "rat pack" ainsi qu'aux night-clubs des années 50.

- "The Gunga Den" est un bar, son nom est un clin d'oeil au film d'aventure "Gunga Din" ( 1939 ).

- "Club Swankedero" est inspiré des clubs des années 30-40 et est une boîte de nuit imaginaire.

- Les enseignes néon de "The Cocoanut Groove" qui est un cabaret branché d'Hollywood et de "Carmen's Veranda" qui est un clin d'oeil à Carmen Miranda chanteuse portugaise, sont visibles au-dessus des façades. 

Faire du shopping:

Dans la boutique "Legends of Hollywood" divisé en trois parties. La première partie renvoie à l'Egypte ancienne, la seconde partie envoie les visiteurs à Hawaï et en Californie, des accessoires de plage se trouvent en hauteur tel que des planches de surf, raquettes de badminton ou encore des chaises longues.

La façade "Last Chance Gas" est une station essence, une voiture Buick ( General Motors ) se trouve devant l'entrée à côté d'anciennes pompes à essence. Sur un pont hydraulique se trouve une coccinelle en réparation, les murs sont quant à eux ornés d'outils de mécaniciens ainsi que de plaques d'immatriculations.

Les décors correspondent aux thèmes des produits proposés. La boutique possède une large gamme de produits, du drap de plage aux Cadillac miniature en passant par les vêtements à l'effigie de stars ainsi que la possibilité de développer des photos.

Les façades de la boutique sont des façades de magasins des années 20 à 60:

- "Last Chance Gas" qui est une station essence tel qu'on les trouvait sur la célèbre "Route 66" traversant les Etats-Unis sur 3 940 km de Chicago à Los Angeles entre le 11 novembre 1926 et le 27 juin 1985.

- "Shutterbugs" qui évoque un magasin d'accessoires de photographie grâce à sa forme d'appareil photo géant. Ce genre d'architecture était souvent employé dans le sud de la Californie.

- "The Alexandria Theater" évoque les "palais du cinéma" ayant des façades richement décorées construites durant les années 20 à 40.

- "The Gossip Column" évoque les magazines de cinéma de l'Age d'or.

- "Hollywood and Vine Five & Dime", cette façade donne un regard nostalgique sur les petits magasins de proximité où l'on pouvait trouver de tout mais qui furent peu à peu remplacés par les supermarchés.

- "Glamour Girl Cosmetics" est un immeuble de bureaux des années 30.

"Studio 1" mesure 70m de long, 35m de large et 20m de haut, s'il était un véritable plateau de cinéma il serait le second plus grand plateau d'Europe.

Un spectacle de rue nommée "Ciné Folies" permettait à des acteurs en herbe de tourner des scènes de films célèbres ou alors de faire des improvisations. Ce spectacle fut présenté de 2002 à 2005 et fut ensuite déplacée sur "La Place des Stars" à "Production Courtyard" jusqu'en 2007. 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site