Interview Cast-Member Damien

Interview damien 11) Bonjour, pourriez-vous vous présenter à nos fans ?

Alors moi c’est Damien, 24 ans, j’ai bossé à Disneyland Paris de décembre 2011 à septembre 2015. Je viens de Rennes, et j’habite la région parisienne depuis août 2010.

2) Pourquoi avez-vous choisi de travailler à Disneyland Paris ?

J’ai choisi de travailler à Disneyland Paris car mon ancien travail, vendeur de billets de trains à la gare Montparnasse ne me plaisait plus du tout. A cette époque je possédais un passeport annuel Fantasy, et me rendait une à deux fois par mois. J’aimais vraiment cet univers et mon rêve était de travailler à la Tour de la Terreur..

3) Comment se passe un entretien à Disneyland Paris ?

Alors en premier, il faut candidater uniquement via le site disneylandparis-casting.com ! Et uniquement par ce site, si vous envoyez par voie postale, je doute que vous ayez une réponse !  Suite à l’envoie d’un CV et d’une lettre de motivation, vous recevez  (si vous êtes retenus) un mail vous invitant à appeler un numéro pendant les 2 jours, à des horaires bien précis.. Sachez que vous n’êtes pas le seul et qu’il faut souvent beaucoup persévérer pour que ça décroche enfin ! Voilà, votre interlocuteur a décroché, vous vous présentez, vous expliquez votre parcours (ne vous inquiétez pas, si vous en avez pas c’est pas un soucis, la plupart des emplois ne nécessitent pas Bac + 6, moi-même je n’ai qu’un BEP Vente…) ensuite il vous demande pourquoi Disneyland… Alors là faut faire attention de ne pas laisser trop entendre que vous êtes un fan.. Ne me demandez pas pourquoi, je sais pas. Ensuite il vous demande si vous parlez anglais.  Généralement c’est très facile, il vous demande ce que vous avez comme hobbies, en tout cas c’était ma question.

Normalement , si tout s’est bien passé, vous recevrez un nouveau mail avec cette fois-ci l’entretien physique. Ça ne sert à rien de venir en costard cravate, mais vaut quand même mieux éviter le jogging basket.. Pour les femmes un léger maquillage, pas de piercings et pas de vernis rose fluo, et pour les hommes rasé et pas de piercings. A noter également d’éviter les tatouages visibles..

Donc nous voilà à l’entretien, qui se passent deux par deux.. Les questions ne sont pas difficiles mais faut surtout montrer que vous êtes motivés !!! Et en attendant de passer on vous passe des films Disney.. Histoire de vous mettre dans le bain !

Voilà, vous avez tout passé, soit vous êtes déjà à Val d’Europe pour l’entretien et si c’est bon, il se peut que vous signez le contrat le jour même (ce qui fut mon cas), soit vous recevrez un mail.

4) Quel était votre rôle dans le parc et combien de temps y êtes-vous resté ?

Donc voilà, après avoir envoyé ma candidature par internet, en 15 jours j’avais passé l’entretien téléphonique, physique, et ma recruteuse m’a demandé où je voulais travailler… A la Tour de la Terreur, et j’ai eu mon CDI,  35h, à la Tour !!!

Mon rôle ? Accueillir les visiteurs et les faire embarquer dans ce mystérieux ascenseur qui vous emporte tout droit dans la 4ème dimension… Donc si vous avez fait l’attraction, vous avez sûrement vu ces mystérieux grooms un peu partout… A l’entrée, au tourniquet, dans la bibliothèque ainsi qu’aux ascenseurs.. Voilà, j’occupais tous ces postes là ainsi que la tour de contrôle, bien cachée au public. Notre mission première, assurer votre sécurité, qui est la « clé Disney » la plus importante (viennent ensuite la courtoisie, le spectacle et l’efficacité (en gros faire embarquer le plus de monde en 1h))

Après être resté un peu plus d’un an à la Tour, j’ai été transféré sur Buzz Lightyear Laser Blast, qui est couplé avec Orbitron, vous avez peut-être eu l’occasion de me croiser, qui sait ?

5) Avez-vous eu une formation avant d’arriver sur le parc ?

Une fois votre contrat signé, votre première journée est la très connue « journée Tradition » qui est le premier pas dans l’entreprise. Je vous cache pas que c’est très très Disney toute la journée, un peu bourrage de crâne pour certains, mais une journée inoubliable pour tout fan Disney. Le deuxième jour est la journée « orientation » où vous récupérez votre costume, et normalement vous découvrez votre location. Pour moi, ça a consisté à me faire un test de vertige au niveau des balcons sur le côté de la Tour. Et oui, on a une superbe vue !

Après ces deux jours vous commencez votre formation, ayant travaillé en attraction je vais vous expliquer comment ça se passe.

Le premier jour vous découvrez tous les postes de l’attraction, on vous explique ce qu’il faut faire, comment, et tout doucement, on vous apprend le langage Disney (101 (one-o-one) par exemple). C’est pareil les 2 et 3ème jours d’après mais vous y restez plus longtemps pour commencer votre premier vrai contact avec les visiteurs (et sachez qu’à la Tour il faut apprendre des phrases par cœur (Bienvenue au Hollywood Tower Hotel, vos chambres ne sont malheureusement pas encore prêtes mais nous vous invitons à patienter dans notre bibliothèque. Pour votre sécurité, merci de bien vouloir rester sur le tapis… Et je vous épargne l’anglais)

Le 4ème jour se passe à la tour de contrôle, c’est la partie à ne jamais oublier. Vous êtes les garants de la sécurité des visiteurs, c’est très intense mais très intéressant. Le dernier jour, c’est le « check-out » , le contrôle pour valider votre formation et ainsi pouvoir travailler. Ça consiste en un questionnaire, auquel il ne faut (normalement) pas faire de fautes, et on vous met la pression. Une fois validé, vous êtes seul.. Et les petites fautes de « spiels » (consignes de sécurité) vont aller bon train pendant encore quelques jours… (Ça m’arrivait très souvent de dire la consigne de sécurité de la bibliothèque alors que vous étiez sur le point de monter dans l’ascenseur)

6) Pouvez-vous nous décrire comment se passe une journée à Disney ?

Si vous êtes d’ouverture, vous allez sûrement être chargé d’une « checklist » d’ouverture. Ça consiste à vérifier tous les points de sécurité de l’attraction. C’est un peu compliqué à expliquer mais en gros, vous allez dans toute l’attraction, (notamment dans les scènes du miroir et du couloir) et vous vérifiez que tout fonctionne, et qu’il n’y a pas de problèmes qui pourraient être dangereux (voir plus) pour les visiteurs.

Ensuite vient l’ouverture.. En attraction on est dans un système de rotation qui nous permet d’occuper tous les postes à tour de rôle, car non, on ne passe pas toute la journée au même endroit. Après vient une pause (break) de 15 minutes, et c’est reparti… Normalement après ce deuxième « tour de rota » vous partez en lunch (pause déjeuner ) pendant 45 minutes. Puis c’est comme avant, un tour de rota, un break , un tour de rota et normalement la journée est finie (je parle pour la Tour de la Terreur là). Sachez également qu’on « pointe », notre carte professionnelle, appelée ID, doit être passée le matin à l’horaire du début et le soir à l’horaire de la fin.

7) Quel(s) autre(s) poste(s) auriez-vous éventuellement aimé occuper ?

J’aurais bien aimé travailler à City Hall, ou en réception d’hôtel, mais ne parlant que français et anglais (oui, que) je ne le pouvais pas.

8) Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à ceux qui aimeraient travailler à Disneyland Paris ?

Soyez naturel, ne montrez pas votre fan-attitude au recruteur, et comme je l’ai dit plus haut, n’ayez pas de tatouages visibles, de piercings, pas de maquillage trop important. Si vous parlez qu’un peu anglais, montrez quand même que vous essayez, et essayez d’apprendre les phrases de bases (on ne va jamais vous demander de faire un exposé sur les pandas chinois en anglais !)

9) Quel est votre land préféré ?

Frontierland, l’immersion est incroyable, j’ai toujours l’impression être dans un film western

10) Quel est votre plus beau souvenir au parc ?

Ah c’est difficile, y’en a beaucoup, je vais commencer par le premier qui m’est arrivé. Un petit garçon d’environ 8-9 ans est passé environ 50 fois à la Tour de la Terreur pendant son séjour et j’ai dû le voir environ 30 fois, à chaque fois je le reconnaissais. Lors de son dernier passage j’étais en bibliothèque, et à la fin il est venu vers moi, m’a pris dans ses bras et m’a dit « I’m going to miss you so much..  You were the best one ! » (Tu vas beaucoup me manquer, tu étais le meilleur)… Là je vous cache pas que j’avais les larmes aux yeux, je lui ai dit qu’on allait peut-être bientôt se revoir, mais non je ne l’ai jamais revu. Le deuxième souvenir c’était une famille anglaise, d’origine asiatique, qui venait faire Orbitron. A la fin du tour je vois le petit garçon (habillé en Buzz l’Éclair) qui pleure, je m’approche vers lui et je lui demande ce qu’il se passe, son père m’explique que son avion n’est pas monté. La je lui demande s’il a bien tiré le levier devant lui et il me répond que non.. Je lui explique que c’est pas grave et lui propose de refaire un deuxième tour, ce que à quoi il me répondra oui, mais qu’il faudra encore attendre juste 2 minutes. Pendant ce temps là je parle avec lui, et il me raconte que son séjour s’est très mal passé, et qu’il était très déçu mais que grâce à moi son séjour se finira par une note positive.. Oui j’ai encore eu les larmes aux yeux… Le temps passe, et je me retrouve à la sortie de Buzz, et qui vois-je ? Ma petite famille anglaise ! Etant donné que j’étais à la sortie de Buzz, j’avais le « pouvoir » de les faire passer sans qu’ils fassent la queue. Ils acceptent et quand ils reviennent, ils me demandent si j’accepte de prendre une photo avec eux, j’accepte et le monsieur m’a même donné son Facebook et depuis on s’échange quelques nouvelles.

Le dernier est le plus émouvant : j’étais à la sortie d’Orbitron, l’accès pour les personnes à mobilité réduite et une famille se pointe, je regarde la carte pour connaître le handicap et je vois très bien que le handicap coché ne correspond pas du tout à son vrai, je lui explique que c’est malheureusement interdit pour elle, et après une discussion je me suis arrangé pour quelle monte quand même. Sa sœur est restée a côté de moi pendant le tour et je l’ai vu se mettre à pleurer. Je lui demande si ça va et là elle me répond « oui, très bien, je suis juste très heureuse de voir ma sœur rire… L’année dernière, à la fête des mères, elle a fait une crise cardiaque devant ses enfants, et son cœur n’a pas battu pendant 15 minutes, et là aujourd’hui je la vois rire, et ça me rend tellement joyeuse » Bon là c’était l’achèvement, j’ai pris la dame dans mes bras et je lui ai fait un câlin.. Une fois le tour fini, j’ai lancé un « prenez soin de vous madame » à cette femme qui rigolait encore de son tour à Orbitron..

11) En conclusion, si vous deviez être un personnage Disney lequel seriez-vous ?

Un alien de Toy Story car ils me font trop rire (surtout dans Toy Story 2) Ou sinon simplement Mickey, car ça reste un de mes personnages préférés.

 

Un grand merci a l’ancien Cast-Member Damien qui a bien voulu faire notre Interview :)

Si vous aussi vous êtes Cast-Member ou ancien Cast-Member n’hésitez pas à nous contactez pour faire une interview ;)

Commentaires (1)

1. Dylan 02/05/2016

Un des meilleurs CAST que Disney Paris ait eu ^^

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site